Congrès Mondial des Études sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord

Barcelone du 19 au 24 Juillet 2010

Les lauréats 2010
 

Pour la première fois, le Conseil Consultatif International WOCMES a décidé de remettre le Prix 2010 à deux experts pour leur contributions dans le champ disciplinaire des études moyen-orientales. Ainsi, Prof. Roger Owen, A.J Meyer Professor en Histoire du Moyen-Orient à l’Université d’Harvard (Etats-Unis) et Prof. Josef Van Ess, Professeur émérite d’études islamiques et de langues sémitiques à l’université de Tübingen (Allemagne), recevront “le prix WOCMES 2010 pour l’excellence de leur contribution aux études sur le Moyen-Orient” lors de la cérémonie de remise des prix à Barcelone le Mardi 20 juillet 2010.

Roger Owen
Roger Owen (né en 1935) est A.J Meyer Professor en Histoire moyen-orientale au département d´Histoire de l´Université d’Harvard. Ses travaux sur la période moderne et contemporaine du Moyen-Orient sont des références dans le champ académique. Ses travaux pionniers sur l´histoire sociale, économique et politique du monde arabe en général, et de l´Egypte en particulier, l´ont positionné comme l’un des historiens majeurs de notre époque. Mais Roger Owen est aussi engagé dans les débats sur la situation actuelle du Moyen-Orient, et son éclairage sur les enjeux cruciaux auxquels est confrontée la région est très apprécié. Avant d’enseigner à Harvard, il travaillait à l’université d Oxford, où il occupa plusieurs fois le poste de directeur du Centre Moyen-Orient de St Anthony College. Il a été également professeur associé au Caire (American University), à Berkeley et à Austin. En 2007, il fut nommé membre de l’Académie Américaine des Arts et Sciences et obtint un Doctorat en Lettres Humaines à l’Université américaine du Caire.

Josef Van Ess
Josef Van Ess (né en 1934) est Professeur Emérite d’Etudes Islamiques et de Langues sémitiques à l’Université Allemande de Tübingen. Il est, dans le monde académique, le plus fin connaisseur du Kalam, la théologie musulmane toute à la fois annonciatrice et base fondatrice de l’Islam moderne. Ses travaux portent sur l’histoire du monde islamique, la philosophie et la théologie islamique, dans leur période formative (VIII-Xème siècle) et a l’époque de la conquête mongole (XIII-XIVème siècle), mais également sur le mysticisme islamique. Il a été professeur associé à UCLA en Californie, à Princeton, Oxford et à Paris (Collège de France et Ecole Pratique des Hautes Etudes) ainsi qu’à l’Université américaine de Beyrouth. Il a reçu un doctorat honorifique de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et de l’Université de Georgetown.